منتـــــــدى التعــــــليم الثــــــــانوي بـــــسفـــــيزف

منتـــــــدى التعــــــليم الثــــــــانوي بـــــسفـــــيزف

منـــــتدى خــــاص بالتعــــــليم الثــــــــانوي

المواضيع الأخيرة

» تخصص محروقات وكيمياء
الأربعاء أكتوبر 07 2015, 11:28 من طرف مهاجي30

» الفرض الاول علمي في مادة الأدب العربي
السبت نوفمبر 22 2014, 14:57 من طرف slim2011

» الفرض الاول ادب عربي شعبة ادب و فلسفة
السبت أكتوبر 18 2014, 06:35 من طرف عبد الحفيظ10

» دروس الاعلام الآلي كاملة
الثلاثاء سبتمبر 23 2014, 09:24 من طرف mohamed.ben

» دروس في الهندسة الميكانيكية
الخميس سبتمبر 18 2014, 04:37 من طرف nabil64

» وثائق هامة في مادة الفيزياء
الأربعاء سبتمبر 10 2014, 21:12 من طرف sabah

» طلب مساعدة من سيادتكم الرجاء الدخول
الجمعة سبتمبر 05 2014, 19:57 من طرف amina

» مذكرات الأدب العربي شعبة آداب و فلسفة نهائي
الجمعة سبتمبر 05 2014, 19:53 من طرف amina

» مذكراث السنة الثالثة ثانوي للغة العربية شعبة ادب
الثلاثاء أغسطس 19 2014, 07:29 من طرف walid saad saoud

» les fiches de 3 as* projet I**
الجمعة يوليو 11 2014, 11:51 من طرف belaid11

مكتبة الصور



    Composition n1-3AS

    شاطر

    ليلى
    المراقب
    المراقب

    الجنس : انثى عدد المساهمات : 394
    تاريخ التسجيل : 29/05/2011

    Composition n1-3AS

    مُساهمة من طرف ليلى في الثلاثاء يوليو 19 2011, 13:36

    En octobre 1961, il y eut à Paris un massacre perpétré par des forces de l’ordre agissant sous les ordres de Maurice Papon."

    Le 4 octobre 1961, Maurice Papon, préfet de police, met en place, avec l’accord du gouvernement de De Gaulle, un couvre-feu concernant les "FMA" (Français Musulmans d’Algérie) ; un véritable couvre-feu au faciès ! Contre cette mesure, le FLN organise une grande manifestation non violente pour le 17 octobre à 20h30.
    La manifestation est interdite par le gouvernement ; 7 000 policiers prennent position. Les manifestants sont environ 30 000 ; il y aura 11 730 arrestations. Selon la version officielle, il y eut 2 morts ce jour-là ; mais les chercheurs parlent d’au moins plusieurs dizaines de tués par la police française, voire quelques centaines.
    Le 30 octobre 1961, à l’Assemblée nationale, Eugène Claudius-Petit, député centriste, dénonça violemment les responsabilités de la Préfecture de police :
    « Il faut appeler les choses par leur nom. Chaque gardien de la paix ne pouvait plus se déterminer, à cause de l’ordre reçu et de la décision prise, autrement qu’en tenant compte de la couleur de la peau, de la qualité des vêtements ou du quartier habité.! Faudra-t-il donc voir prochainement, car c’est la pente fatale, la honte du croissant jaune après avoir connu celle de l’étoile jaune ? »
    Le 27 octobre 1961, Claude Bourdet avait interpellé Maurice Papon au conseil municipal de Paris sur l’exactitude des faits qui se lisaient dans la presse parisienne, à savoir le repêchage de 150 cadavres d’Algériens depuis le 17 octobre 1961 dans la Seine entre Paris et Rouen.
    Maurice Papon devait déclarer : « La police a fait ce qu’elle devait faire » et « Nous avons gagné la bataille de Paris. »

    Article de la rubrique les deux rives de la Méditerranée > la guerre d’Algérie
    date de publication : août 2002


    Questions

    I- COMPREHENSION :14 pts

    1) Quelles informations apporte le chapeau?
    2) Quelle a été la réaction du FLN quant à la mise en place du couvre feu? Répondez en relevant une
    une phrase du premier paragraphe.
    3) Le nombre des victimes annoncé par les français est t-il exact? Répondez en relevant une expression du texte.
    4) La manifestation du 17 octobre 1961 a été:
    a- réprimée par la police.
    b- opprimée par la police.
    c- supprimée par la police.
    -Recopiez la bonne réponse
    5) Relevez quatre mots appartenant au champ lexical de la répression.
    6) Une expression montre que le député est contre cette répression. Relevez-la.
    7) Les propos de Papon représentent:
    a- une dénonciation
    b- une revendication
    c- une déclaration
    d- un hommage.
    Recopiez deux bonnes réponses
    Les gardiens de la pais de respecter des indications précises lors des arrestations. Relevez-les .
    9) Proposez un titre au texte.

    II- Production écrite : 6 pts

    Vous traiterez au choix , l’un des deux sujets suivants :
    1/ Faites le compte rendu objectif de ce texte.
    3/ Production écrite :
    Maurice Papon devait déclarer : « La police a fait ce qu’elle devait faire Nous avons gagné la bataille de Paris. »
    Rédigez un texte argumentatif d’une dizaine de lignes dans lequel vous dénoncez les propos tenus par Maurice Papon en mon trant que les événement d’octobre 1961 n’étaient pas une fatalité.


    avatar
    myahia
    Admin
    Admin

    الجنس : ذكر عدد المساهمات : 891
    تاريخ التسجيل : 31/12/2010
    الموقع : sba

    رد: Composition n1-3AS

    مُساهمة من طرف myahia في الأحد أغسطس 28 2011, 13:40

    مشكورة على الموضوع


    _________________
    [ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذا الرابط]

      الوقت/التاريخ الآن هو الثلاثاء أكتوبر 17 2017, 07:51